La photographie de rue : rencontre avec Paps Touré

 

Ce Jeune, beau et talentueux photographe Paps Touré répond à nos questions et partage avec nous sa passion pour la photographie de rue. Il sillonne les rues de Paris et prend en photo tout ce qui bouge. La vie de Paps Touré bascule pour la première fois sur le pont Stalingrad lorsqu’il rencontre un SDF dans la rue et le prend en photo avec son Nikon D40. Outre le fait d’être un photographe en 2010, Paps Touré fonde l’association 2-OR. Cette association sans but lucratif vient en aide aux sans-abris en distribuant des repas, des vêtements en compagnie de bénévoles, toujours avec le sourire. Il reverse également une partie de ses bénéfices de vente de photos à l’association.

En 2012 il sort son livre photo « PAS SI SIMPLE » dont la préface est signée par Oxmo Puccino. Pas si simple retrace trois ans passés à arpenter les rues de Paris. « Pas si simple » pourquoi ? Selon lui, la vie est complexe, parce que c’est une expression qu’on peut employer à n’importe quel moment, mais aussi une réponse un peu facile  qui offre une jolie pirouette pour ne pas répondre à une question.

41++2pC638L__SX380_BO1,204,203,200_

Newsfromabc : Peux-tu te présenter?

Je m’appelle Paps Touré, j’ai 35 ans, je suis du XIXème arrondissement de Paris. J’ai grandi à Paris, à Danube. Je fais de la photographie de rue, urbaine en sillonnant les rues de Paris. Mon originalité, mon art, c’est de saisir des instants de vie réelle et éphémère.

Newsfromabc : Que représente la rue pour toi?

C’est mon mode de vie, c’est plus qu’une école, c’est un refuge, une deuxième maman, mais aussi une source d’inspiration. Je ne la quitte jamais. Je capture des photos dans la rue. Elles sont parfois tristes, émouvantes mais souvent, elles sont justes réalistement vraies.

10404366_816379771758778_1900095246090113416_n

Le contraste

 

Newsfromabc : As-tu un souvenir d’un shooting photo que tu souhaites partager avec nous?

Mes seuls souvenirs sont mes photos, elles parlent à ma place. Elles me permettent d’arrêter le temps. Je ne définis mon métier comme photographe. Ce n’est pas un métier comme ceux qui vont à l’usine. C’est vraiment une passion. Je roule et je shoot partout.

Newsfromabc : D’un point de vue technique, quel matériel photo utilises-tu?

La première fois que j’ai acheté un appareil photo, c’était un  Reflex de Nikon D40. Ma première photo, c’était un vagabond qui était sur le pont Stalingrad et c’est à partir de là que j’ai décidé de continuer. Actuellement c’est le Fujifilm X100s que j’utilise. Je ne le quitte jamais.

Newsfromabc : Pour terminer cette interview, un conseil, un message à faire passer?

Croire en soi et au destin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s