Erik Pedurand : « La musique a besoin d’un public et chaque artiste doit trouver le sien. »

Le chanteur Erik Pedurand s’est prêté au jeu de l’interview sur NEWSFROMABC, quelques jours avant son concert qui s’est déroulé le samedi 19 novembre au Canal 93 à Bobigny.

Une voix mélodieuse et acoustique Erik Pedurand originaire de la Guadeloupe fait parti de ces chanteurs carribeens talentueux qui font la fierté de leur pays. Après sa participation au concours révélation des talents , le chanteur fait ses premiers pas sur les petites scènes parisiennes. Après le succès de son dernier album, École Créole, aujourd’hui Erik revient sur le devant de la scène avec son nouveau projet « Tribute To Mona. » Un projet à travers lequel il rend hommage au chanteur Eugène Mona. Découvrez sans plus attendre l’interview de Erik
Pedurand pour Newsfromabc 

Newsfromabc : Dans quel état d’esprit êtes vous à quelques jours de votre concert ? 

A quelques jours de mon concert, je suis très heureux de rencontrer mon public parisien que je ne vois pas assez, mais que je sais très fidèle. D’autant plus que je vais leur présenter un nouveau projet avec des sonorités racines. Je sais que c’est toujours beau de vibrer au son du tambour et de la musique du pays quand on est en France métropolitaine.

Newsfromabc : Que concoctez vous  pour votre public qui sera présent le jour de votre concert ?

Je leur présenterai les titres du projet Tribute To Mona qui est un hommage à Eugène Mona. C’est un artiste dissident qui se battait pour la reconnaissance de la culture créole. Lors du concert je chanterais les morceaux les plus connus des albums Chayé Kow et Ecole Créole.

Newsfromabc : Vous dites que votre public parisien est fidèle. Qu’est ce qui vous sentir cela ?

Chaque fois que je joue, je suis content de retrouver les mêmes personnes. Je sais qu’il y a des gens qui me suivent depuis le début, depuis mon premier projet.

Newsfromabc : D’où vous est venu cette  idée de rendre hommage à Eugène Mona ?

L’idée m’est venue sur la proposition d’un festival qui s’appelle Biguine Jazz. Ils ont proposé qu’on fasse une résidence sur le thème d’un artiste. J’ai choisi Eugène Mona parce que c’est un artiste militant, qui a laissé une empreinte indélébile en tant que gardien immuable de l’identité créole.

Newsfromabc : Vous avez participé au concours révélation des talents. Quel regard portez-vous aujourd’hui sur des émissions tels que The Voice ou la nouvelle star ? 

Je pense que ce sont des émissions de divertissement très intéressantes, qui permettent aux artistes d’avoir une visibilité sur l’ensemble du pays. Mais ce ne sont pas pour moi des déclencheurs de carrières musicales. La musique a besoin d’un public et chaque artiste doit trouver le sien. Pour cela un artiste doit jouer régulièrement en commençant par des petites scènes jusqu’à trouver son propre public.

Newsfromabc : Dans une interview accordé à Kreyolfashionaddict, vous confié avoir grandi dans les quartiers de Chanzy, un quartier un peu ghetto qui vous à apporté une certaine mélancolie. Quel rapport gardez-vous avec ces quartiers aujourd’hui ? 

Aujourd’hui je vis aux Etats-Unis et ça m’aide énormément d’avoir grandi dans ces quartiers. Il y’a quelque chose qu’on oublie jamais, c’est un état d’esprit qu’on appelle aux Etats-Unis « street smart. » Ce  qui veut dire qu’une personne habituée à la rue aura toujours des réflexes qui lui permettront de s’intégrer à un environnement hostile. C’est ce que j’ai développé dans ce quartier, donc peu importe la où je me trouve je me sens toujours à l’aise. J’ai gardé également une forme de détermination, à ne jamais me reposer sur mes lauriers.

Newsfromabc : Beaucoup d’artistes essayent de retranscrire ce qu’ils vivent à travers leur musique. Est ce votre cas ?

Oui, ça l’est d’ailleurs de moins en moins. ça l’a été au début, un peu moins aujourd’hui. J’ai envie de dire des choses, d’être militant dans ma démarche et de parler de choses qui me touchent plutôt que de parler de ma vie.

Newsfromabc : Vous avez une voix pleine de nuance et hypnotique qui me fait penser à celle de John Legend. Seriez-vous  le John Legend Caribéen ?

Je ne pense pas que je sois aussi beau gosse lol. Je dirais qu’il y’a quelque chose de l’ordre du crooner, suave chez moi. Mais sinon il y’a aussi un côté rugueux, avec beaucoup d’aspérité et légèrement rebelle, qui contraste avec le côté suave et je pense que c’est ça qui fait ma spécificité.



Newsfromabc : Quel est la collaboration de vos rêves ? 

J’ai toujours dit que ce serait avec Kayne West et c’est encore le cas. C’est quelqu’un qui n’a pas de limite et il va là où il veut. C’est  quand même quelque chose d’extraordinaire, je respecte ça.

Newsfromabc : Un dernier mot pour vos fans ? 

Aux gens qui me suivent je souhaite dire merci et parlez de moi à vos amis lol.

Un public conquis et un concert réussi, Erik Pedurand, nous a présenter son nouveau projet intitulé Tribute To Mona. 


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s